Le Mur, Mode, Photographie

Le Mur 06/19 : Marième Seck

LE PROFIL.

Aujourd’hui, nous vous présentons via une de ses oeuvres, Marième, étudiante en 3e année de licence en gestion des entreprises et spécialisée en Marketing.

Rêveuse et passionnée, l’histoire d’amour entre Marième et la photographie se fera de façon assez inattendue. Intriguée très tôt par la nature et l’art en général, Marième s’amusait déjà à immortaliser ses rencontres avec tout ce qu’elle y trouvait de visuellement attrayant à travers des paysages et des portraits.

Ce n’est sous l’influence du travail de sa soeur @abyseck_, qu’elle voudra en apprendre plus. Autodidacte, ce sera avec des tutos youtube que la jeune femme débute son initiation à la photographie d’un niveau supérieur à celle produite par son téléphone jusque là. Munie d’un canon 750D et parfois d’un canon de gamme supérieur 5D Mark II, elle va se découvrir une préférence pour les portraits. Inspirée par ce qui se fait de mieux sur la scène locale en matière de photographie (@layepro, @smkandji, @mr.xclsv…), Marième mène une chasse à la personnalité des modèles qu’elle photographie, et cela à travers leurs émotions, expressions du visage en essayant de raconter une histoire. Processus le plus souvent dynamique se tenant à plusieurs spots de la ville dans un thème préalablement choisi, les poses elles demandent moins de préparation et se font au feeling en coordination avec le thème du jour.

Mais Marième n’a pas que la photographie comme centre d’intérêt. Elle s’intéresse à tout ce qui peut de près ou de loin stimuler sa créativité. Professeur de danse dans une école de danse de la place Love Your Dance (@love.your.dance), Marième explore aussi le dessin depuis Janvier 2019. Ses registres de prédilection étant l’Afro House, le Kuduro, la Kizomba et faisant aussi un peu de Salsa et de Hip Hop, elle aime bien aller à des événements culturels comme des battles de danse, expositions, slam contest et bien d’autres.

Son style vestimentaire : Ni classique ni extravagant, entre les deux. Il se veut en tout temps sobre, pouvant être chic sans être trop formel, ou moins chic, “délaissé”. Influencé entre autres par le groupe musical Oshun et par plusieurs courants vestimentaires notamment les années 90’ avec la mode oversize, les couleurs, il fait souvent appel à plusieurs pièces vintage. Quand elle partage avec nous ses essentiels (boucles créoles, montre, sac banane, à dos ou à bandoulière, lunettes de soleil vintage), on comprend aussitôt la place que les accessoires ont dans ses looks : Indispensable !

LA SAPE.

OUTFIT

Boucles : Unbranded
Top : Pretty Little Things
Short : Fashion Nova
Chaussures : H&M