Engagements

Chez Donkafele, octobre est aussi rose

Au mois d’Octobre, les initiatives se multiplient dans le monde pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein chez la femme et pour récolter des fonds pour la recherche scientifique et le soutien des malades.

Pourquoi est-il important de parler du cancer du sein ?

Selon l’OMS, 1,7 million de femmes ont un diagnostic de cancer du sein chaque année, faisant de la maladie le cancer le plus répandu chez la femme dans le monde. Avec une forte mortalité surtout dans les pays en développement où la majorité des cas est diagnostiquée à des stades avancés, le dépistage se positionne comme l’acte à fort potentiel salvateur. Il passe par l’auto-examen des seins, l’examen clinique par un praticien et la mammographie. Au Sénégal comme dans plusieurs pays en développement, il demeure encore des limites considérables dans l’application effective des méthodes de dépistage : Auto-examen faiblement pratiqué, examen non systématique des seins par le praticien au cours des consultations, inaccessibilité de la mammographie à la majorité de la population sénégalaise (coût élevé et mauvaise répartition territoriale des centres d’imagerie qui en disposent), mais aussi dans la prise en charge efficace de la maladie.

Dans ce contexte, la sensibilisation au dépistage revêt un plus grand intérêt. La communication et le relais de l’information au profit des populations moins accessibles et non instruites, ne serait-ce que sur la pratique régulière d’un auto-examen par toutes les femmes constitueraient déjà une grande avancée. ICI une fiche pratique sur la réalisation de l’auto-examen.

Nous vous invitons à vous faire dépister! Vous qui avez l’information.. Incitez vos proches à se faire dépister. Parlez-en autour de vous.. à vos mères, soeurs, tantes, voisines.. Les traitements des cancers sont moins lourds et plus efficaces quand ils sont découverts à un stade précoce. Au Sénégal comme dans la majorité des pays africains subsahariens, l’âge de survenue du cancer est plus jeune variant entre 35 et 45 ans. Un dépistage par mammographie à partir de 40 ans serait donc tout à fait justifié.

Ce samedi 6 octobre 2018, la Ligue sénégalaise contre le cancer organise une consultation GRATUITE pour le dépistage du cancer du sein dans le cadre de Octobre rose. Elle se tiendra à son siège (📍Sacré coeur 3, rond point JVC à côté du Tangus). ICI le lien vers l’événement.

ICI une fiche pratique portant sur les symptômes de la maladie.

Source : Problématique de la prise en charge des cancers du sein au Sénégal: une approche transversal, Pan Afr Med J. 2016; 25: 3.

Pour soutenir la Ligue Sénégalaise Contre le Cancer dont nous nous sentons proches avec les actions qu’elle mène dans le cadre de la lutte contre le cancer, nous nous sommes engagés à leur reverser 50% des ventes enregistrées durant tout le mois d’Octobre sur notre site.